Partagez | 
 

 {Frankenstein's doll} Where is my brain !!!

Aller en bas 
AuteurMessage
Kalista Frankenstein
Fuck, just Fun !
Fuck, just Fun !
avatar

Messages : 8
Date d'inscription : 12/03/2011
Age : 28
Localisation : Dans le caniveau

Ta Monstrueuse Fiche
Que s'est-il passé dans récemment dans votre vie ?:
Fils de?: Le monstre de Frankenstein
Age: 10 ans âge de la création...19 ans en réalité...

MessageSujet: {Frankenstein's doll} Where is my brain !!!    Sam 12 Mar - 14:27


    *Nom: Frankenstein
    *Prénom: Kalista
    *Surnom: Kali'
    *Age: 10 ans {Age de sa création} 19 ans pour le corps...
    *Enfant de: Le monstre de Frankenstein !
    *Orientation sexuelle: Hétéro' du moins elle le pense
    *Hobbies et club: club d'athlétisme en tant que capitaine si possible {pratique elle n'a pas de poumon} Autrement, elle lit beaucoup.
    *Groupe: Fuck, just fun


    *Physique:

    Dans un cimetière, on en trouve des trésors du moment que l'on sait chercher. Les cadavres sont certes peut reluisant, mais si on sait où prendre ce qu'il faut, cela pourrait donner lieu à quelque chose de charmant. Une étrange créature c'est ainsi affairée pendant plusieurs siècles à trouver des morceaux de choix afin de créer une poupée parfaite. Cette créature voulait tant un enfant, qu'il y mis tout son cœur, si l'on puis dire.
    Il alla tout d'abord trouver les jambes d'une danseuses. Des jambes musclées et longues, gracieuses, aux mollets galbés et se terminant par les pieds d'une athlète, de beaux pieds fins et soignés.Ensuite, il déterra une jeune vierge, afin de prélever un bassin et une taille. Une taille finement sculptée par mère nature. Un ventre plat et légèrement musclé, des hanches à peine plus larges que la moyenne. Afin de rendre l'aspect des hanches moins disproportionné, il lui trouva une poitrine ronde et pleine sans être trop généreuse afin de ne pas la rendre monstrueuse non plus..enfin...plus qu'elle ne le serait.

    Fut ensuite déterré les mains d'une pianiste, aux longs doigts fins et squelettiques avec de longs ongles manucurés. Il avait bien fait attention de prendre des morceaux de choix, des bras longs et fins, légèrement musclé quand même, afin de lui donner la force de se battre en cas de coup dur. Ensuite, il avait pris les lèvres d'une chanteuse, des lèvres pulpeuses, une grande bouche qu'il avait serti de petites dents blanches et immaculées. Une dentition parfaite en somme.
    Vint se superposer un petit nez aquilin discret, ce qui, en soit, aurait pu lui être inutile, mais qui est là pour ne pas qu'elle se sente trop différente des autres femelles. Et enfin, son plus grand atout, celui dont son père refuse de donner l'origine, ses yeux. Des prunelles immenses, des yeux de biche aux longs cils...des prunelles roses. Un rose intense, presque phosphorescent. Pour ce qui est des sourcils, ceux de la jeune femme sont longs et bien dessinés, sans trop ni pas assez de poils. Et ce merveilleux visage de poupée est encadré par la plus douce des chevelure blonde dorée.

    Voilà à quoi ressemble cette poupée d'un mètre septante-huit, dont la peau est aussi blanche que la porcelaine et les lèvres aussi rouge que le sang. Son corps de femme aurait put être monstrueux, si le monstre qui en est le créateur n'avait pas choisit les meilleures des choses. S'il n'avait pas pris la peine de faire des sutures fines et bien faites...bien que ne tenant pas toujours très bien. S'il n'avait pas laissé trempé les parties de son corps dans un liquide afin de les rendre doux au toucher et agréable à la vue...

    *She's aliiiiive* Dirait on, à la poupée de frankenstein...


    *Caractère:

    Kalista est une créature assez étrange dans sa manière d'être et d'agir. Parfois, elle laisse la place à l'incompréhension totale.
    Outre son intelligence et son imagination dévorante, cette jeune personne est dotée d'une douceur et d'une gentillesse à toute épreuve ou presque. Polie, elle n'aura jamais un mot plus haut que l'autre et si elle s'énerve, elle préférera s'en aller, car ses colères, en opposition à son calme latent, sont des plus violentes.

    Kalista est une personne pouvant paraître sacrément naïve. Mais il faut dire que chaque partie de son corps lui a apporter également certains traits de caractère de leur propriétaires initiales. Ainsi, la voilà enjôleuse, charmeuse, sensuelle, alors que la seconde d'après, elle sera un peu plus sur la réserve et timide. Parfois on la verra sérieuse, d'autre un peu moins. Mais n'appelez pas cela être folle ou avoir un dédoublement de la personnalité, car elle est très au fait sur ce qui lui arrive et elle a conscience de ce qu'elle fait.

    Autrement, la jeune femme est très attachée au valeur familiale. Elle ne supporte pas que l'on médise sur son père ou son grand-père. Elle ne supportera d'ailleurs pas les critiques, étant du genre à dire au et fort ce qu'elle pense devant la personne concernée. La franchise est un trait de caractère que son père lui a inculqué dés le départ. Alors dans la vie de Kali, il n'y a pas la place pour l'hypocrisie et le mensonge.

    Outre cela, cette jeune créature sait être impudique. Son corps ne lui appartenant techniquement pas totalement, elle n'aura aucune peine à se dévêtir devant les autres. Après tout, elle n'a rien à caché et une de ses parties appartenaient à une danseuse de cabaret. Autant dire que ces personnes ne sont pas dans la pudeur.

    Une dernière chose peut-être ? Kali a des peurs étranges, étant carrément trouillarde. Les humains en font partie...mais c'est une longue histoire et étrange histoire que voilà...peut-être vous la racontera t elle un jour...


    *Histoire:

    "Monstre""Abattez-le""Il est vivant !!!"
    Tant de phrases qui hantent la mémoire de la créature de Frankenstein. Dans les contes, il est dit qu'il a été créé par un savant fou. Certains diront qu'il est une créature du diable. Et d'autres encore, une simple légende afin de faire peur aux enfants. Mais qu'en est-il réellement ?
    La créature de Frankenstein n'est en aucun cas une légende. Il a bel et bien existé. Savant fou ? Son créateur ? Ne devrait on pas dire Génie ? L'homme qui a trouvé comment faire renaître des morts...C'est injuste. Car lorsque l'on parle de Jésus et de sa résurrection, on parle de miracle. Mais lorsqu'on prend la peine de parler de la résurrection de plusieurs morceaux de corps mis ensemble afin de créer un homme...on parle d'aberration, de folie furieuse. Est-ce que Jésus et le docteur Frankenstein ne sont pas semblable sur ce point ? Enfin..
    Créature du diable...le docteur Frankenstein était un homme en chaire et en os, vivant dans un château en Allemagne. Il n'était pas fou, loin de là. Il aimait juste faire des expériences...après, qu'elles soient folles ou non, c'est une autre histoire. Et celle que nous allons conter ici révélera bien des choses que peut connaissent...où soupçonnent même l'existence.

    Dans un château allemand, vivait un homme. Cet homme était un chercheur craint par ses pairs et respecté par ceux habitants les environs de ce lugubre bâtiment. Cet homme s'appelait Frankenstein. On ne connaissait pas son prénom, on se contentait de le nommer " Le docteur Frankenstein" Simplement parce que, pour ceux ayant eut la chance d'entrer dans l'enceinte du palais, purent voir la collection de bocal remplissant certaines pièces. Des bocaux qui contenaient foule de chose, dont pour la plupart, des parties de corps humain. En effet, pour ceux qui connaissaient intimement le personnage, il n'était pas étrange de le voir avec autant de chose anatomique. Bien au contraire, cet érudit avait une grande passion pour la médecine et un peu plus lugubre pour la mort. Une des questions que se posait le docteur était de savoir ce qu'il y avait après la mort. Ne pouvait on pas faire revivre ? Ne pouvait on pas trouver un moyen d'arrêter le processus de dégénérescence du corps, de vieillissement ? Tant de question auxquels le professeurs voulaient répondre. Tant de question qui le tenait éveillé tard le soir, dans son château. C'est ce qui nourrit alors la légende...
    Une légende qui n'en fut pas une cela dit...

    Les villageois commencèrent a parler. Ils soupçonnaient le docteur de préparer quelque chose d'étrange, de terrifiant. Ils le soupçonnaient d'une nouvelle expérience à la lueur des chandelles. Certains disaient l'avoir vu sortir de sa maison avec une pelle et revenir quelques heures après avec une pleine remorque de quelque chose, en sueur et boueux. Mais qu'en était il de la réalité ? S'ils disaient vrai, qu'y avait il de si étrange dans cette brouette. Et que faisait chaque nuit le docteur ?

    Simple. Il se rendait au cimetière et déterrait des corps. Des corps frais, des corps pas encore ronger par les vers. Il prélevait les meilleurs morceaux et retournait dans son château, se rendant directement dans son laboratoire. Il y était seul. Le tordu qui lui sert d'assistant, c'est seulement dans les contes. Lui, il opérait dans la solitude la plus totale. Cet homme qui avait perdu sa femme il y avait de cela près de 7 ans et qui n'allait jamais avoir d'enfant à lui. Alors...pourquoi ne pas s'en créer un ? C'est un peu dans cette idée là qu'il était partit, bien qu'il dira que c'est pour donner une réponse à la question de la vie après la mort. Chaque nuit, il passait des heures à sélectionner, assembler, désassembler. Il faisait en somme, une sorte de puzzle géant, afin de créer un être parfait. Enfin...au départ, c'est ce qu'il voulait. Malheureusement pour lui, tout ne se passa pas comme prévu...

    Il était tard ce soir là, lorsque le docteur Frankenstein trouva enfin la formule manquante. Le corps avait été assemblé et il était assez content du résultat. Une créature imposante, suturée de partout, certes, mais bel et bien là. Il ne vivait pas encore. Ce n'est que lorsque l'orage se mit à gronder, que toutes les éclairs du ciel semblèrent se concentrer sur le château qu'on entendit ses mots:

    "Er ist LEBEN"

    Et en effet. Le docteur était parvenu à un résultat. La créature bougea un doigt, deux puis se leva enfin. Il était quelque peu perdu et ne trouva pas comment parler dés le début. Mais il était là, en chaire et en os, se mouvant comme n'importe quel être humain de ce monde. Ses yeux grands ouverts, il fixait son créateur, son père.

    Pour ce qui arriva ensuite, il y a une multitude de réponses données dans les bouquins.

    1: Les villageois, alertés par les sons étranges et les éclairs, se rendirent, avec flambeaux et fourches, au domicile du docteur. Ils voulaient savoir ce qu'il se passait. Ils furent accueilli par le tordu d'assistant et virent, horrifiés, la bête. Immense, avec des mains massives. De peur, ils lapidèrent les personnes du château et coursèrent la créature et son créateur à travers champs. Se réfugiant dans un moulin, il fut vite mis en feu par les paysans en colère et la bête disparu en même temps que le docteur mourut.

    2: La créature de Frankenstein vivait. Il avait tout pour être heureux, mais quelque chose manquait. Il avait l'intelligence, la générosité. Il ne sortait jamais du château et personne n'était au courant pour lui. Mais voilà. Un jour, il voulut avoir une femme. Le docteur refusa, car il trouvait cela étrange d'offrir l'amour à un être incapable de sentiment. La bête voulait vraiment une femme. Alors le docteur finit par la lui offrir. Il sélectionna des parties de corps spécialement pour lui et les assembla. Il utilisa le même procédé et créa la femme de la créature de Frankenstein. Mais voilà. Peu de temps après, il appris ou sentit une futur naissance. Il ne voulait pas qu'ils puissent mettre au monde un être semblable à eux. Le docteur tua alors a femme de sa créature. De rage et de tristesse, la créature tua son créateur et disparut dans la nature.

    3: Le créateur, peu de temps après avoir crié les mots "il est vivant" Se rendit compte de la monstruosité qu'il avait créée.Il lui somma alors de partir. La créature s'exécuta et le docteur n'eut pas de nouvelle de lui pendant assez longtemps.Cependant, elle revint au bout de près de 10 ans. Elle en avait fait du chemin. Et elle demandait une femme à aimer. Au départ, le docteur refusa catégoriquement et la créature commença alors à tuer les proches de ce dernier. De rage, certains disent que le docteur poursuivit la créature jusqu'au bout du monde, d'autre que la créature aurait tué le docteur.

    Voilà les trois versions. Peut-être il y en a-t-il d'autre, mais en même temps, on ne va pas pouvoir toutes les contées ici.
    Viens maintenant la vraie version, celle que l'on ne verra pas dans les contes.

    Tout d'abord, ce qu'il faut savoir, c'est que la créature de Frankenstein ne pourra jamais avoir d'enfant, étant donné que ses parties génitales ne sont pas vivantes. Enssuite, ce qu'il faut aussi savoir, c'est que le docteur Frankenstein est mort, mais de vieillesse, après avoir vécu longuement et bien, s'étant occupé de sa créature comme d'un enfant. Il lui a tout appris et c'est grâce à lui que cette dernière pourra l'avoir...son enfant. Ensuite, il faut savoir que la créature de Frankenstein n'a jamais eu de femme. Simplement parce qu'il n'en a jamais ressentit le besoin. Et finalement, les villageois n'ont jamais su son existence, simplement parce qu'ils avaient trop peur de se rendre en lisière de la forêt qui entourait le château de Frankenstein. Ok. C'est planté ? On y va.

    La créature de Frankenstein à vécut de belles choses avec son créateur. Il a tout appris. La littérature, la musique, l'art, entre autre. Mais aussi la philosophie et les mathématiques. Pour ceux qui pensent que le "monstre" est un espèce d'amas de corps mis ensemble, un puzzle sans cervelle, sachez, que la brute que l'on dépeint n'existe pas. Car s'il est baraque et imposant, s'il est monstrueux du point de vue de la norme, hé bien il n'en reste pas moins un être capable d'aimer et capable de réflexion. Mais malheureusement, peu de temps après lui avoir donner quelques secrets, le docteur mourut. Il fallait dire qu'il avait bien vécu pour l'époque, du haut de ses quatre-vingts ans. C'était assez étonnant de vivre en ces temps difficiles ou la moyenne d'âge était de cinquante ans et encore. Lorsqu'il mourrut, la créature resta seule dans cet immense château, ne sachant pas trop quoi faire, lui, qui était immortel. Au départ, tout se passait bien. Il prit le temps de lire, d'écrire, de faire de la musique. Il était heureux ainsi. Mais voilà. Quand tout les livres furent appris par cœur, que chaque notes de chaque partitions ne fut plus un secret pour lui, il finit par s'ennuyer et ressentir un besoin. Une présence auprès de lui. Un homme normal aurait pensé à une femme...mais là était toute la différence. La créature était tout sauf normale. Elle ne vivait pas comme les autres hommes, elle n'avait pas de désir. Elle avait juste besoin de parler, d'échanger avec quelqu'un. Elle repensa alors à ce qu'elle avait vécue avec son propre père. Son créateur. C'est comme ça que l'idée germa dans sa tête pas si vide...

    La créature de Frankenstein allait avoir un enfant. En réalité, il allait la créer de toute pièce, comme lui même l'avait été par le docteur. C'est ainsi que toutes les nuits, l'on put voir, sur le chemin menant au cimetière, une étrange silhouette se profiler, rapidement, et revenir sur ses pas quelques heures plus tard, le dos courbés par l'effort, trainant des choses derrière lui. Personne n'osait aller voir qui était cette étrange personnage et préférèrent parler de fantôme ou d'hallucination collective. Après tout, la meilleur protection contre la peur reste encore de feindre la folie ou le cauchemar.

    Cela lui prit près de vingt ans, à la créature, pour assembler, morceau par morceau, sa future petite fille. Il avait pris les meilleurs, les avait mis dans des bocaux afin de conserver le tout et ensuite, il s'était mis à les assembler lentement.

    Enfin, par une nuit sans Lune, l'on put entendre, du fin fond des laboratoires du château.

    "Sie ist Leben !"

    Kalista voyait le jour, dans les ténèbres de cette nuit. Cela dit, il manquait quelques trucs. Comme par exemple, un cœur. La créature du prélever la moitié du sien afin de le lui offrir. Sans parler des coutures, qui tenaient par Dieu seul sait quel miracle. Après tout, il n'avait pas pu avoir tous les secrets de fabrication, son vieux fou de père était mort avant d'avoir pu l'ouvrir. Donc. Kalista vivait enfin. Une belle jeune femme pleine de vie, si l'on puis dire, qui sut parler d'entrée et semblait être née avec l'intelligence que la créature elle, avait dût acquérir avec le temps.

    Dés lors, la vie de la créature fût merveilleuse. Il pouvait échanger des choses avec sa fille, parler jusqu'à pas d'heure, du moins, jusqu'à ce que cette pauvre poupée doive retourner dans une cuve remplie de Formol. Afin de ne pas se nécroser. Une autre des petites choses que son père ne lui avait pas dit.

    Kalista, outre ces petites détails gênant, allait fêter ses dix ans. Et elle commençait à trouver le temps long et aurait aimé rencontrer d'autres créatures, pouvoir voir des jeunes de son âge. La créature de Frankenstein, en bon papa poule, ne voulait pas la laisser partir. Cependant, il dut accepter l'idée et l'inscrit dans cette fameuse école pour enfant de monstre célèbre.

    Ainsi, la jeune femme put entrer dans le monde scolaire...va t elle s'en sortir sans les sempiternelles recommandations de son papa ?


    Qu’est-ce
    qui fait de vous un monstre ?

    Un cadavre est déjà bien assez répugnant n'est-ce pas ? Alors que dites vous de plusieurs morceaux de cadavres cousus l'un avec l'autre ? N'est-ce pas monstrueux ?
    De plus, cette créature-ci, outre le fait de voir son corps couvert de couture, un peu comme un patchwork, est totalement dépourvue d'organe vitaux. Si ce n'est une moitié de cœur et un cerveau. De ce fait, elle ne saigne pas. Cependant, elle pourri. Si la jeune femme ne se plonge pas dans une cuve remplie de Formol tous les tant de temps, elle se retrouvera vite rattrapée par les lois du temps.

    Outre cela, étrangement, elle ressentira la douleur. Peut-être pas aussi fortement que la plupart d'entre vous, mais un peu tout de même.

    Autrement, que dire ? Elle n'est pas touchée par les lois du temps et la vieillesse. C'est pourquoi elle gardera toujours son apparence de jeune femme d'une vingtaine d'année.

    Il n'y a pas grand chose à rajouter sur le pourquoi on peut la traiter de monstre, bien que ce terme ne lui fasse pas du tout plaisir.




    *Votre âge IRL ? 20 ans
    *Comment avez-vous connu le forum ? Par une des fonda'
    *Une remarque ? Pour le moment...rien. Mis a pars que je trouve le contexte intéressant.
    *Le code que vous avez trouvé dans le règlement ? Code validé par morgen
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morgen D. Bharat
Are you stupid ?
Are you stupid ?
avatar

Messages : 68
Date d'inscription : 06/03/2011

MessageSujet: Re: {Frankenstein's doll} Where is my brain !!!    Dim 27 Mar - 13:53

Bienvenue sur Monster High ^^

N’oublie pas de visiter ses liens:

Recensement des monstres :
Click
Recensement des avatars :
Click
Vie de membres :
Click

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
{Frankenstein's doll} Where is my brain !!!
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Monster High :: L'ADMINISTRATION :: Who are you ? :: _Présentations terminées :: Fuck, just Fun !-
Sauter vers: