Partagez | 
 

 Thyridlas le mortel

Aller en bas 
AuteurMessage
Thyridlas Lambton
God, I'm awesome.
God, I'm awesome.
avatar

Messages : 10
Date d'inscription : 21/03/2011

MessageSujet: Thyridlas le mortel   Lun 21 Mar - 23:29


    *Nom: Lambton
    *Prénom: Thyridlas
    *Surnom: le mortel
    *Age: 17
    *Enfant de: Fils unique du ver de Lambton
    *Orientation sexuelle:Hétérosexuelle
    *Hobbies et club: violoniste au club de musique
    *Groupe: god i'm awesome


*Physique:

Thyridlas est fait a l'image de sa bande. Magnifique et invisible, puissant et discret,communicatif mais silencieux. Pour commencer par son allure générale, Thyridlas a l'air d'un type malade. ou mourant de faim. Très mince, on a du mal a se nourrir, en même temps, quand tout ce qu'on touche directement pourrit instantanément..Sa pâleur excessive ajoute encore a cette impression et laisse voir veines et artères courir sous sa peau. Il possède de longs cheveux noirs de jais, coiffés et entretenus avec soin, afin de préserver un minimum d'élégance. Au niveau du style vestimentaire, Thyridlas aime les vêtements amples, et ne se prive pas d'en porter. Il privilégie toujours les couleurs sombres, surtout le noir, et jamais plus clair que le sol afin de passer inapercu. Il cache
toujours la partie inférieure de son visage derrière le col d'un manteauou n'importe quelle autre pièce de vêtements. En parlant de son visage,décrivons le a présent. Il est ovale, tout en courbe et en harmonie.Seuls ses yeux ressortent de son visage, seule touche de
couleur, bien que très pâle. En effet ses yeux bleu glacier expriment souvent bien plus que sa bouche, dont peu de mots sortent. Cette apparence physique attirante est un atout mais aussi une malédiction pour lui, capable de susciter et ressentir le désir, mais incapable d'y répondre


    *Caractère:

    "L'indifférence fait les sages, et l'insensibilité les monstres. Que suis-je alors?"

Difficile de se développer normalement quand on peut provoquer un mouvement de panique rien qu'en enlevant ses gants. Difficile aussi de vivre avec des parents qui ont peur. Thyridlas n'a jamais connu son père. Le ver de Lambton avait été tué par le héros du même nom depuis des années. En fait Thyridlas est né de la carcasse de l'arrière arrière arrière arrière arrière arrière arrière petit fils de celui qui tua son célèbre ancêtre, soit celui avec lequel s'arrettait la malédiction des Lambton. Thyridlas a toujours beaucoup souffert de ne pas pouvoir toucher quoi que ce soit de vivant. De cette douleur est venue a Thyridlas une âme de poète, passionné de lecture et d'art, Thyridlas essaie de combler ce vide laissé par l'interdiction de contact charnel par beaucoup de reflection, et des relations platoniques avec ceux a qui il tient. Il est fortement déconseillé de se moquer de ce pouvoir aux allures de malédiction en sa présence, ce qui transforme sa tristesse en colère et vous permet souvent de faire une expérience express de ce qu'on subit quand on pourrit. Hormis ce léger détail, Thyridlas est d'un naturel plutôt calme, régissant sa vie par une suite de citations tirées de ses lectures classiques. Il a honte de son père, qui est mort malgré sa puissance, et n'a pas pu l'élever, et il résulte de cette honte un profond mépris pour la faiblesse, mais aussi une peur de sa propre faiblesse.


*Histoire:



Fils adoptif d'une famille de l'ancienne noblesse anglo-saxonne, Le jeune Thyridlas avait failli tuer sa mère adoptive dès le premier jour, quand elle prit l'enfant monstrueux dans ses bras. Elle garda de cet incident de graves nécroses aux mains, mais n'abandonna pas l'enfant, bien qu'elle perdit trois doigts et fut handicapée de façon irréversible. Élevé par des parent aimants et prévoyants, Thyridlas n'eut même pas conscience de son don jusqu'a ses douze ans, car élevé seul par des professeurs particuliers dans la peur des autres humains. En jeune aristocrate, l'enfant reçut une éducation des plus classiques avec un accent particulier sur la littérature. Il prit conscience de son don quand il brisa a jamais la carrierre de sa professeur de dessin, qui avait voulu lui passer la main dans les cheuveux, malgré l'interdiction formelle de ses parents de toucher le tetit garcon. Elle y perdit sa main et se suicida, deux ans plus tard. Pourtant il ne se considéra pas moins humain. Le moment qui lui fit perdre cette humanité survint des années plus tard, quand il constata que jamais il ne s'integrerai chez les humains, ne seraice que dans une simple classe de collège. Après tout, ou est le mal a être superieur aux humains? Comment ces larves immodes de faiblesse, osaient ils le traiter comme un rebut, comme quelqu'un de moins bien que l'un des leurs? C'est en utilisant son pouvoir pour chatier tous ceux qui avaient le malheur de lui déplaire qu'il fut changé d'école. Plus tard, alors que son contrôle de lui même et son corps se développait, il découvrit les premiers amours, et son premier baiser fut simultané a son premier meurtre. Monstruosité et émois ne font jamais bon ménage. La paix que Thyridlas pensait avoir trouvé avec son aimée ne dura qu'une poignée de secondes, cette meme poignée qu'il lui avait fallu pour détruire ce a quoi il tenait le plus. Il redevint alors le paria, beau et intelligent, mais monstrueux. Constatant a quel point cela pesait a leur fils, les parents de Thyridlas décidèrent de l'envoyer a Eden Nightmare, un endroit ou il pourrait s'intégrer. Il se rendit compte que même la bas, il n'était pas un monstre comme un autre, son pouvoir aussi destructeur qu'incontrôlé dépassant en puissance ceux de beaucoup. Bientôt, son gout pour la poésie, son pouvoir et son apparence avantageuse lui attirèrent popularité et beaucoup s'en remirent a lui pour tenter d'exister dans un monde cruel, mais tellement plus adapté a ses capacités que celui des humains. Aujourd'hui encore il arpente les couloirs de la monster high, fier et magnifique comme jamais, usant et abusant de son pouvoir pour se sentir vivant, au contraire de tout ce qui passe entre ses mains.


Qu’est-ce
qui fait de vous un monstre ? Au contraire de son père Thyridlas a forme humaine. Cela dit, il a gardé le pouvoir familial. Toute être vivant qui entre en contact direct commence a pourrir et meurt. Ce processus a une durée jusqu'à la mort qui dépend de la taille de l'être vivant, instantané pour un insecte, vingt bonnes secondes pour un humain et dix minutes pour un arbre, cela dit le flétrissement commence immédiatement. Thyridlas n'a aucun contrôle sur ce pouvoir, et doit apprendre a vivre avec

    [i]*Votre âge IRL ?

    *Comment avez-vous connu le forum ?
    *Une remarque ?
    *Le code que vous avez trouvé dans le règlement ? validé

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erzabeth Tepes
Fonda aux canines aiguisées|| God, I'm Awesome
Fonda aux canines aiguisées|| God, I'm Awesome
avatar

Messages : 48
Date d'inscription : 05/03/2011

Ta Monstrueuse Fiche
Que s'est-il passé dans récemment dans votre vie ?:
Fils de?: Je suis la fille de Vlad Tepes, alias le Comte Dracula.
Age: 20 ans

MessageSujet: Re: Thyridlas le mortel   Mar 22 Mar - 20:41

Fiche validée.

Bienvenue sur le forum et bon jeu à toi. ^^
N'oublie pas de consulter ces liens:

Recensement des monstres: Click
Recensement des avatars: Click
Vie de membres:Click

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Thyridlas le mortel
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Monster High :: L'ADMINISTRATION :: Who are you ? :: _Présentations terminées :: God, I'm awesome.-
Sauter vers: